OPUS MI

Billet d'art #5, Claude Monet, La rue Montorgueil à Paris

28/06/2016

 

 

Le drapeau tricolore qui, en ce moment, est bien souvent sollicité et exposé, se trouve au coeur de cette composition peinte en plein air le 30 juin 1878.

billet d'art opus mi rue montorgueil

Huile sur toile, 81 x 50 cm, musée d'Orsay, Paris, 1878, D.R.

Claude monet

La rue montorgueil a paris,

fete du 30 juin 1876, 1876

 

La rue Montorgueil est alors pavoisée aux couleurs de la France et évoque d’emblée la fête nationale; ce  n’est en effet qu’en 1880 que le 14 juillet sera définitivement adopté.
Il s’agit ici de la célébration de l’exposition universelle de 1878 : la première organisée depuis la terrible défaite de la France face à la Prusse en 1870. L’événement prend donc une envergure politique et le prestige de cette grande manifestation sera à l’image d’un pays non plus vaincu mais redressé.

Claude Monet, le peintre, né en 1840, aux convictions républicaines, assiste, ce jour là, à la liesse populaire qui a envahi la capitale, écoutons le : « J’aimais les drapeaux. Le jour de la première fête nationale je passais dans la rue Montorgueil avec mon matériel de peinture. La rue décorée de drapeaux était noire de monde. Je vis un balcon, grimpai les marches et demandai la permission de peindre. On m’y autorisa ».

C’est donc d’un point de vue légèrement élevé et distancié que l’artiste croque sur le vif toute cette animation joyeuse qu’il transpose sur la toile :  drapeaux, foule en mouvement, effets d’ombre et de lumière, tout est parfaitement traduit en petites touches rapides qui se chevauchent.

Le tableau est un véritable chef d’oeuvre de technique impressionniste. Son sujet contemporain en souligne la modernité.

 
Véronique Duprat - OPUS MI - historienne de l’art
Retour
Top